Elagage.net | Le dessouchage et le rognage de souche

L'élagage : Une méthode et des techniques à connaître...

l'élagueur
Comme règle de base, il faut couper sur le niveau d'une zone de pousse, par exemple, à proximité d'un bourgeon ou d'une autre branche. En faisant autrement, l'élagueur entrainera la mort de la partie de la coupe jusqu'à la zone de pousse. Cette zone pourrira et tombera pour être un point d'accès des insectes et des infections.
Dans le domaine de la sylviculture, le but de l'élagage est l'obtention du plus long fût possible, sans comporter de rameaux. Chaque départ de branches produisant des nœuds sur le tronc, la valeur commerciale du bois se retrouve rabaissée.
Un arbre remarquable
D'où la nécessité de la maîtrise de la technique et du savoir-faire de la coupe, pour une bonne cicatrisation. Cependant, on peut toujours avoir recours aux baumes cicatrisants, pour soigner les éventuelles plaies.
L'élagage est préconisé pour alléger la charge de la plante, pour éliminer les parties malades ou endommagées. Mais également, pour améliorer la production ou conférer une forme bien définie à la plante.
Taille des fruits
On peut dire que l'élagage est indispensable pour les végétaux ligneux. Plusieurs facteurs entrent en jeu pour leur conférer un élagage "naturel" comme le vent, le poids des fruits, la glace, la neige… Cela laisse des traces ou des blessures qui prennent beaucoup de temps à guérir et qui peuvent même affecter la santé de l'arbre.
Coupe d'une branche
En effet, l'élagage naturel favoriserait même le développement de maladie. L'élagage artificiel quant à lui évite le pourrissement et accélère la cicatrisation des blessures de la plante.

Voici ci-dessous une vidéo montrant le coté spectaculaire du métier d'élagueur-gimpeur :
  • Remerciement
  • Raison de sa participation
  • Map
foolek Un grand merci à « » pour son achat de : 17 €.

Pays : France | Contacter foolek

| Identifiant : 240 | Signaler un problème